La mouche

Ils la voient, et, pensant brièvement ne faire de mal à aucune, se regardent satisfaits. Pourtant, dans la journée, ils se seront savonné les mains, lavé les dents, affalés sur le canapé en cuir, et, elle, s’y sera mis du vernis sur les ongles; ils auront mangé du jambon, de petits gâteaux aux œufs, quelques laitages. Voici bien la réussite d’industries que d’avoir vendu des produits à ce couple sans lui laisser penser qu’il faisait pis que du mal à une mouche, dans des usines d’animaux; des produits qui lui parvinrent il n’aurait su dire comment, grâce à l’abus d’énergies humaines et fossiles.